Pourquoi pour opter pour les protéines végétales ?

Consommer de la protéine végane ou végétale plutôt que de la protéine animale retarde-t-il les progrès en musculation et dans d’autres sports ? La réponse est non. Au contraire, la protéine végétale est une très bonne alternative, à condition de la prendre pour de bonnes raisons.

L’importance des protéines pour la musculation (et le sport en général)

En musculation, et dans la plupart des sports incluant une prise de muscle, avoir un bon apport en protéines est essentiel. En règle général, on part du principe qu’il faut entre 1 gramme et 2 grammes de protéines quotidiens par kilos de poids de corps pour être performant quand on est sportif. Si vous ne parvenez pas à atteindre ce taux de protéines par votre alimentation, il peut être intéressant de vous tourner vers les compléments alimentaires. Protéine animale ou protéine végétale, vous avez l’embarras du choix. En effet, contrairement aux idées reçues, les protéines ne se trouvent pas seulement dans la viande, mais aussi dans divers aliments végétaux. Spiruline, soja, graines de chanvre, graines de courge… Les sources de protéines végétales sont nombreuses et sont d’excellentes alternatives pour deux types de profil de sportif :

  • Les sportifs végétariens et végans.
  • Les sportifs intolérants aux protéines animales.

Protéines végétales : une obligation pour les sportifs végans et une bonne source de nutriments

Lorsqu’on est végan ou végétarien et qu’on veut progresser en fitness et en musculation, on se demande toujours si notre régime va être un frein à la progression. Rien n’est plus faux. De nombreux sportifs suivent un régime végan et ont des performances sportives tout à fait honorables. En effet, une protéine est une protéine, peu importe que sa source soit animale ou végétale. Ce qui est important, c’est la qualité de cette source, plus que sa nature. Or, la plupart des marques de compléments alimentaires d’origine végétale apportent un soin tout particulier à la qualité de leurs produits. En général, en plus d’être d’origine organique, les compléments sont également bio, ce qui vous permet d’être certain que les aliments de base n’ont connu aucun traitement chimique. Enfin, les sources de protéines végétales présentent également cet intérêt d’être très riches en nutriments. Le pois, le soja, le chia sont aussi généreux en protéines qu’en fibres et qu’en acides gras essentiels. Tout le nécessaire pour être dans une forme olympique.

Protéines végétales : une bonne alternative pour ceux qui digèrent mal les protéines animales

Les protéines végétales ne sont pas à destinées qu’aux végans et aux végétariens. En effet, beaucoup de consommateurs de viande digèrent mal les protéines animales en poudre. La raison ? Ces protéines animales sont généralement fabriquées à partir de lait ou de formage, et beaucoup de personnes sont intolérantes au lactose. La poudre de protéines végétales est donc pour eux une excellente alternative, beaucoup plus facilement assimilable. D’après les études d’experts, 20 % de la population française serait intolérante au lactose (80 % de la population mondiale). Si vous êtes dans cas, et que vous consommez quand même de la protéine en poudre animale plutôt que végétale, vous devriez peut-être reconsidérer votre choix. En effet, au-delà de l’aspect santé et des ballonnements, le fait de ne pas tolérer le lactose a un impact sur l’assimilation des protéines issues de cette source. Pour faire simple, votre organisme ingère moins de protéines que contenues dans votre poudre. Le complément devient donc inutile et vous ingérez de la protéine animale pour zéro résultat. Si vous avez l’impression de ne pas progresser, c’est peut-être de là que vient le problème.

Conclusion : protéines végétales ou animales ?

Il n’y a pas de raison d’opposer les protéines végétales aux protéines animales. Premièrement, elles ne s’adressent pas aux mêmes personnes. Les protéines végétales sont intéressantes pour les végans et les personnes intolérantes au lactose, quand les protéines animales s’adressent aux consommateurs de viande qui ne parviennent pas à atteindre leur taux de protéine avec de simples repas. Vous devez également avoir conscience que chaque corps, chaque organisme, est différent. Pour des raisons de génétique, vous pouvez être plus réceptif à tel complément et pas à un autre. Par exemple, chez certains sportifs, la créatine offre des effets visibles et mesurables quand d’autres ne constatent aucun changement sur leurs performances et leur santé. Il est donc toujours intéressant de tester par soi-même tous les compléments afin de voir comment votre organisme réagit. Enfin, pour choisir entre la protéine végétale et la protéine animale, prenez également en compte le goût. Rappelez-vous que pour avoir des résultats, vous devez en consommer tous les jours et donc prendre plaisir à la consommer.