Quelles sont les alternatives écologiques aux cotons-tiges ?

cotons tiges

Interdits depuis le 1er janvier 2020 en France, les cotons-tiges en plastique constituent un vrai fléau pour la nature. Ils polluent en effet les océans où ils finiront par être ingérés par un animal. C’est surtout pour lutter contre cela que d’autres alternatives ont été privilégiées depuis quelque temps.

Les cotons-tiges réutilisables, une solution 100 % écologique

Une alternative la plus proche du coton-tige traditionnel, un coton tige réutilisable s’utilise de la même façon. Par rapport aux cotons-tiges normaux, celui-ci présente toutefois certains avantages considérables tant sur l’environnement que sur votre peau. Avec des embouts constitués généralement en silicone, il est en effet lavable à l’eau avec du savon et donc réutilisable. Souvent fourni dans une boîte de rangement, il ne risque pas de traîner partout et de s’abîmer dans votre sac. De plus, une fois nettoyé, celui-ci sera maintenu en l’air dans ladite boîte plutôt que de reposer contre une paroi. Ce qui est plus hygiénique par rapport aux bâtonnets ouatés normaux. Dans le même ordre d’idée, la boîte rentre facilement dans votre trousse de toilette et peut vous accompagner partout. En outre, les cotons-tiges réutilisables sont également plus doux et meilleurs pour votre peau. Grâce à leur souplesse, ils sont en ce sens moins agressifs et conviennent à toutes les parties du corps. Ce qui vous permet de les utiliser dans n’importe quelle situation : nettoyage, séance de retouches ou de maquillage, etc. Si cela vous intéresse, vous pouvez vous en procurer dans des boutiques spécialisées à l’instar de lamaisondubambou.

Les cure-oreilles pour remplacer les bâtonnets ouatés classiques

Après avoir été délaissés au profit des bâtonnets ouatés à usage unique, les cure-oreilles reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène. En ce sens, vous pouvez par exemple trouver des modèles en bambou qui deviennent de plus en plus en vogue. Également appelée « oriculi », cette petite tige dotée d’un embout légèrement recourbé peut très bien remplacer les bâtonnets ouatés traditionnels. Originaire du Japon, elle vous permet en effet de nettoyer en profondeur le cérumen à l’intérieur de vos oreilles. Dans la même famille des cure-oreilles, vous pouvez également trouver d’autres modèles. En ce sens, certaines entreprises proposent des cure-oreilles munis d’une tige en inox et d’une spatule. Tout comme un coton tige réutilisable, ces modèles sont également facilement lavables avec de l’eau savonneuse. Toutefois, contrairement à ce premier, ils ne permettent pas de nettoyer le pavillon de l’oreille. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un gant humide ou une lingette lavable et frotter légèrement avec vos doigts. Lors du nettoyage, veillez également à ne pas trop enfoncer les cure-oreilles en profondeur dans le conduit auditif pour éviter les blessures. De même, cela réduit également le risque d’enfoncer le cérumen au point d’avoir des bouchons.

Le spray auriculaire pour l’hygiène régulière de vos oreilles

Insérer de manière fréquente un objet dans les oreilles repousse vers l’arrière le cérumen et favorise ainsi l’apparition de bouchons. C’est pourquoi il est préférable de s’orienter vers d’autres solutions. C’est entre autres le cas du spray auditif qui est tout autant efficace que les bâtonnets ouatés. Sa formule liquide permet de nettoyer à la fois l’intérieur et le pavillon de l’oreille sans pousser le cérumen vers le tympan. Ce qui vous procure une meilleure sécurité pour éliminer tout risque d’infection ou de blessure à la suite d’un accident. De plus, ledit spray auriculaire convient parfaitement à tout le monde, même aux enfants partir de 30 mois. Et bien que ce produit change totalement vos habitudes quotidiennes, son utilisation est très facile. Il s’agit tout simplement de prendre le temps de vous habituer. En ce sens, vous pouvez vous contenter d’une brumisation de 2 à 3 fois par semaine dans chaque oreille pour un entretien optimal. Après cela, vous aurez juste besoin de pencher votre tête sur le côté pour évacuer le liquide résiduel. Après chaque utilisation, n’oubliez pas également de rincer l’embout à l’eau chaude pour une meilleure hygiène. Dans la même optique, vous pouvez utiliser un coton tige réutilisable pour ne pas tasser les impuretés dans le conduit auditif.

Bougie auriculaire : une solution naturelle, simple et efficace

Technique ancestrale originaire de la réserve amérindienne des Hopis, les bougies auriculaires sont également une solution efficace pour un nettoyage sans aucun coton-tige. À l’époque, la production de ce produit restait artisanale : à base de feuilles de maïs ou de toile cirée ou de tabac enroulé. Puis cette technique a rapidement été prisée sur différents marchés pour son efficacité. Différentes traces de l’utilisation de cette technique ont même été retrouvées dans les campagnes en France. Ladite technique présente en ce sens deux effets sur votre canal auriculaire. La chaleur pénètre dans votre oreille, stimule l’irrigation sanguine et favorise ainsi le ramollissement du cérumen. Grâce à la remontée d’air chaud provoqué par la bougie, une aspiration à la base du cône se crée. De cette manière, les dépôts et les impuretés tassés dans le canal auditif sont dès lors éliminés. Les bougies auriculaires procurent également de nombreux autres avantages et peuvent vous aider dans d’autres domaines. Elles rétablissent par exemple la tension correcte du tympan qui peut connaître un dérèglement après des variations de pression. Autrement dit, elles peuvent vous être utiles après un voyage en avion, une pratique de la plongée, un séjour en montagne, etc.